maydhubb live

Producteur d’une musique urbaine hors format et membre fondateur du groupe TelDem Com’unity, Mayd Hubb est un artiste atypique de la scène dub internationale.

bioDès ses débuts, sollicitant l’éveil d’une curiosité sans limite, le thème du voyage s’impose chez lui comme une source d’inspiration récurrente.

Sa discographie s’enchaine tels un zoom arrière partant de l’Inde en 2007 (« Linga Yoni, The Dub Paradox »), tout autour du monde en 2009 (« The Blue Train »), jusqu’à la lune en 2012 avec Joe Pilgrim (« Mellowmoon »). A l’image de cette structure qui ne cesse de s’élargir, sa musique se distingue par une recherche d’espace, une expérience mystique dans les profondeurs de l’underground. Repoussant sans cesse les frontières du genre, il se libère des styles pour créer un son reconnaissable entre tous, s’adaptant à la puissance des hauts débits sonores tels une onde de choc.

Dans cette logique d’expension, le contact avec le public est vite devenu l’un des points essentiel de son activité. Contrastant avec l’intimité solitaire de son travail en studio, ses performances scéniques témoignent d’une énergie à couper le souffle et s’exécutent sans compromis, accompagnées d’une basse massive jouée par Zeuspi. Sur ce plan, on pourrait dire que 2009 se révèle comme l’année de la concrétisation live. La sortie de son album « The Blue Train » l’amène à se produire au niveau international, aux États Unis, au Canada et dans plusieurs pays d’Europe, l’élevant ainsi au rang des artistes désormais incontournables sur la scène Dub française.

En 2011, son groupe TelDem Com’unity (où il évolue en tant que clavier et chanteur) signe un album « Ground Zero » très bien accueilli par la critique et les salles de concerts. Aujourd’hui encore, sa vie se partage entre ces deux projets ponctués parfois de collaborations remarquées, notamment avec Shanti D (« Politik ») ou le label Jarring Effect (compilation Jfx 100).

2012 sera l’année de toute les surprises puisqu’il signe avec le chanteur Joe Pilgrim l’ambitieux « Mellowmoon ». Dédié à la lune, ce nouvel album tourné vers la terre d’un coté et les étoiles de l’autre s’annonce déjà comme un premier pas vers une dimension bien plus grande encore. Une musique venue d’ailleurs taillée pour un live tout en puissance qui les amène à se produire tout au long de l’année 2013 sur de nombreuses scènes en France, en Europe et dernièrement à Mexico.

À suivre…